Dernière mise à jour : 25.04.2019

Actualités

Pas d'article dans la liste.

Manifestations

Pas d'article dans la liste.

Accueil  »  Qui sommes-nous  »  Historique

Historique

En 1968 et pour faire face à l'expansion du secteur de l'eau potable et à l'accroissement continu de la demande, il a été décidé de créer la Société Nationale d'Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE). Sa vocation essentielle est de collecter les eaux souterraines et de surface, de les traiter en vue de les rendre potables, d'acheminer les eaux traitées depuis les sites de production jusqu'aux réservoirs de distribution, de fournir l'eau aux abonnés tout en assurant les travaux d'entretien et de maintenance des réseaux et des équipements.

Forte de sa longue expérience et des compétences dont elle dispose, la Société procède à l’élaboration des études relatives à l'identification des projets, à l'évaluation de leur rentabilité et à la fixation de leurs délais d'exécution. Elle assure, en outre, le contrôle des nouveaux chantiers entrepris pour son compte, qu'il s'agisse de la construction de barrages, de stations de traitement, de stations de dessalement et de stations de pompage, ou de l’exécution de travaux de forage de puits et de la mise en place de réseaux d’adduction et de distribution.

Sur le plan de l'exploitation, la Société fait appel à ses structures régionales, lesquelles se composent de 38 districts couvrant tous les gouvernorats du pays, investis de vastes prérogatives techniques et financières; l'objectif étant de garantir le meilleur rendement de ses réseaux et d'être au service de ses abonnés.

La SONEDE emploie 6374 agents pour garantir la continuité du service de l'eau potable et assurer en permanence la disponibilité de cet élément vital et stratégique.

Actuellement 2734 localités rurales, comptant près de 1900 000 habitants, sont desservies en eau potable. Les investissements sont réalisés par la SONEDE dans le cadre des plans nationaux et régionaux.

Dans le souci d'améliorer la qualité de l'eau distribuée, la SONEDE procède soit au mélange des ressources locales à forte salinité avec d'autres ressources de moindre salinité, comme Jendouba et Bou-Arada, soit au dessalement des eaux saumâtres. C’est le cas des régions de Kerkennah, de Gabès et de Djerba et Zarzis.

Une première station de dessalement fut construite en 1983.

Une autre station a été construite à Gabès en 1995 ce qui a permis d’améliorer la qualité des eaux distribuées dans les villes de Gabès, El Hamma, Métouia et Oudhref.

La SONEDE a également réalisé deux stations de dessalement à Djerba et à Zarzis, d'un coût total de 45 millions de dinars pour une capacité de 12000 m3 par jour chacune. Ce projet a permis de ramener le taux de salinité de l'eau distribuée de 2,7 g/l à moins de 1,5 g/l.

Les techniciens de la Société ont acquis une riche expérience en matière de recherches, d'études et de maîtrise de la technologie de dessalement de l'eau par la méthode d’osmose inverse.

Sur un autre plan, la priorité accordée au renforcement de l’infrastructure par la construction de réservoirs de stockage et de distribution, par l’augmentation de la capacité de traitement des eaux et les différentes extensions des réseaux d’adduction et de distribution a permis une nette augmentation de la production de l'eau qui est passée de 627,5 millions de mètres cubes en 2014 à 646,5 millions de mètres cubes en 2015.

L'un des résultats des efforts gigantesques qui ont été déployés par la SONEDE a été le développement notable du réseau national de distribution des eaux. Ainsi, le nombre des abonnés est passé à 2 720 146 en 2015 contre 2 637 903 abonnés en 2014. Quant à la consommation, l'évolution a été tout aussi notable, les quantités d'eau facturées ayant atteint près de 434,8 millions de mètres cubes en 2015, contre 428 millions de mètres cubes en 2014. Les statistiques montrent que l'industrie consomme 6,5% des quantités d'eau distribuées, tandis que le secteur touristique consomme 2,8%, contre 76,6% pour les ménages et 10,6% pour l'utilisation collective.

Dans le but de garantir la pérennisation des ressources en eau du pays, la SONEDE participe activement à la réalisation des objectifs de la stratégie à long terme qui se poursuivra jusqu'à l'horizon 2030 et qui permettra de faire face à la demande, de rationaliser la consommation et de recourir aux ressources non conventionnelles, telles que le dessalement et l'utilisation des eaux usées. Cette orientation vient d'être renforcée à travers les mesures faisant obligation aux grands consommateurs d'eau de faire diagnostiquer leurs systèmes d’eau, et à travers l'octroi de primes en faveur des investissements réalisés par les PME dans le domaine de la prospection, de la production et de la commercialisation des ressources en eau non conventionnelles, dans le cadre de projets intégrés intéressant les zones touristiques et industrielles, de même qu'en faveur des investissements destinés à réaliser des économies d'eau. Conformément à ces orientations, la SONEDE s'est employée à enraciner une nouvelle culture vis-à-vis de l'utilisation de l'eau. Pour ce faire, elle a mis en œuvre une stratégie d’économie de l'eau. Cette stratégie s'articule autour de deux axes essentiels, le premier visant à limiter le gaspillage de l'eau, au niveau des réseaux et des équipements de la Société et le second portant sur la sensibilisation des différentes catégories d’usagers à la rationalisation de la consommation, (pour plus d'information consulter le programme d'économie de l'eau).

Les programmes de la SONEDE font partie intégrante d'une stratégie d'ensemble pour la préservation des ressources en eau du pays, qui vise à faire de l'économie de l'eau une culture au niveau de l'entreprise autant qu'une responsabilité collective garante d'un développement durable.

Plus de quatre décennies se sont écoulées depuis la création de l'une des entreprises nationales les plus prestigieuses. A l'instar des autres composantes du tissu économique national, elle s'apprête à concrétiser les objectifs de la révolution qui consiste à prendre pied parmi les pays développés.

Paiement électronique

Service en ligne

Avis au public

Actualité :

18.04.2019

Résultat de la consultation n°C4000/02/2018

Pour prendre connaissance du résultat de la consultation n°C4000/02/2018 relative à...


Cat : Avis d’appel d’offres, Avis au public
18.03.2019

Résultats des appels d'offres publiés le 15 Mars 2019

Conformément à l'article 73 du décret n°1039 du 13 mars 2014, qui stipule que l'acheteur public...


Cat : Avis d’appel d’offres, Avis au public
05.03.2019

Résultats des appels d'offres publiés le 05 Mars 2019

Conformément à l'article 73 du décret n°1039 du 13 mars 2014, qui stipule que l'acheteur public...


Cat : Avis d’appel d’offres, Avis au public
voir les archives ->

Avis d’appel d’offres

Actualité :

29.04.2019

Avis d'appel d'offres n°27/2019

Dans le cadre du Pogramme National d’Amélioration de la Qualité des Eaux (2eme phase), la Société...


Cat : Avis d’appel d’offres
18.03.2019

Avis de report n°15/2019

Pour plus d’informations, télécharger l’avis de report n°15/2019


Cat : Avis d’appel d’offres
18.03.2019

Avis de report n°13/2019

Pour plus d’informations, télécharger l’avis de report n°13/2019


Cat : Avis d’appel d’offres
voir les archives ->

Numéro vert

Numéro vert : 80.100.319

Création & développement site Web Design